Franšais   Anglais
 

Biographie

 

Le pourquoi du comment


Je n'ai pas choisi le métal comme matière de base de mes sculptures, mais c'est lui qui est venu à moi à force d'écouter des amis artistes passionnés comme Jacques Bouget et Alain Joriot.
Mes créations sont pour la plus part de la figuration libre ou de l’abstrait.
Je vois dans la création une façon de s'évader dans des univers nouveaux et parallèles à notre vie réelle.
Enfant je créais mes propres robots avec les outils dont je disposais. Adolescent j'utilisais des matériaux issus de la décharge pour leur donner une seconde vie.
Aujourd'hui j'essaye de recycler le plus possible des chutes industrielles.
Le monde végétal terrestre et marin m'a toujours fasciné et la découverte des photos de Karl Blossfeldt a été une révélation et le passage à la figuration libre.
Calder, Picasso, Gonzales, brancusi, mais aussi Magritte, Dali, Gaudi, Ingre, John Flaxman ou Annette Messager... résonnent dans ma tête prouvant que l'imaginaire et la création n'ont pas de limite dans un monde en perpétuelle évolution; toujours créer et mettre en relation un monde imaginaire et le monde réel


Oxydovégétalisations

sculptures forgées en acier ou en inox brossé et peint
Ces sculptures représentent des "oxydovégétalisations" j'ai inventé ce terme pour parler du temps qui oxyde nos vies, érodant à son rythme chaque matière, chaque chose sur cette terre et même dans l'univers. Grains de poussière nous étions, grains de poussière nous redeviendrons. Nous sommes issus et victimes de ces oxydovégétalisations.


 

Mériadec Le Clainche
   
Tous droits réservés 2014 - Mentions légales | Réalisation Art Virtuel
1